François Pinault à Venise en février 2016

François Pinault à Venise en février 2016

La Bourse de commerce, bâtiment historique de forme circulaire situé en point de mire de la nouvelle canopée de Halles, va être concédé pour 50 ans à la Fondation Pinault moyennant redevance.

La collection d’art de l’homme d’affaires François Pinault va être installée à la Bourse de commerce à Paris, a annoncé la maire de la capitale Anne Hidalgo lors d’une conférence de presse ce mercredi 27 avril.

« C’est une très bonne nouvelle, nous avons la chance d’accueillir la collection de François Pinault dans un site inouï et exceptionnel qu’est la Bourse de Commerce », a déclaré à la presse Anne Hidalgo aux côtés de François Pinault. « Cette journée est une très belle journée », a-t-elle ajouté, indiquant qu’il s’agissait d’un « cadeau immense au coeur de Paris ».

Revenant sur la genèse du projet, la maire de Paris a confié que l’arrivée de ce nouveau musée « est née d’une envie de François Pinault d’être encore plus présent à Paris à travers l’art contemporain et en même temps de la disponibilité de ce bâtiment de la Chambre de Commerce et d’Industrie »

La Bourse du commerce concédée pour 50 ans à la Fondation Pinault

« Nous avons souvent eu cette discussion lors de rencontres informelles sur le fait que s’il y avait un lieu magnifique et qu’il serait partant pour regarder, poursuit-elle. Nous avons fait cette proposition. Pour ses collections, il fallait un bâtiment avec de grandes hauteurs sous plafond, avec une possibilité d’aménagement à l’intérieur. C’était parfait. De temps en temps, vous avez un alignement des planètes. Là, il y a eu alignement des planètes. »

La Bourse de commerce, bâtiment historique de forme circulaire situé en point de mire de la nouvelle canopée de Halles, va être concédé pour 50 ans à la Fondation Pinault moyennant redevance, ont annoncé Anne Hidalgo et François Pinault. La fondation financera les travaux nécessaires pour transformer cet édifice et assurera également les dépenses de fonctionnement du nouveau musée, l’usage du lieu revenant à la Ville de Paris au terme de la concession.

Fin des travaux en 2018

L’homme d’affaire français, âgé de 79 ans, a expliqué que l’architecte Tadao Ando travaillait actuellement sur le projet et la fin des travaux était prévue pour la fin de l’année 2018.

Considéré comme l’un des plus grands collectionneurs d’art moderne et contemporain français (3.500 oeuvres), François Pinault avait déjà voulu bâtir un musée à Paris sur l’ancien site des usines Renault de l’Ile Seguin (ouest de Paris) en 2005. Mais en raison de lenteurs administratives, le collectionneur avait finalement renoncé à ce projet et décidé d’installer sa fondation, dirigée par l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, à Venise, au Palazzo Grassi.

 

Article lu sur BFMTV

Leave a Reply