Le Président #EmmanuelMacron  a dévoilé son  programme santé  qui s’appuie sur 3 objectifs principaux : conduire la révolution de la prévention, renforcer la lutte contre les inégalités d’accès aux soins et améliorer le système de santé pour le rendre plus efficient.

#SantéConnectée  :  la prévention  doit être enfin favorisée , la #Médecine  doit se clôner en une véritable #Pieuvre 3.0 aux tentacules vertueuses et salvatrices , pour faire muter enfin la #France du tout médical curatif gratuit vers une #TéléPrévention virtuelle mais éternellement réelle.

Aujourd’hui, les dépenses de notre système de santé sont focalisées sur le curatif : nous n’agissons qu’une fois la maladie ou l’accident survenus.

Pourtant, comme le dit l’adage « mieux vaut prévenir que guérir » ! Selon de récentes estimations, les politiques de prévention peuvent générer d’importants rendements, équivalents en moyenne à 2,2.

De plus, dans une de ses études sur les risques psychosociaux parue en 2010, l’Agence Européenne pour la Santé et la Sécurité au Travail annonce un retour sur investissement de 2,4 à 4,8 euros pour un Euro investi dans la promotion de la santé au travail.

Les Français sont également favorables à cette vision préventive : 90% d’entre eux pensent que la prévention peut faire augmenter l’espérance de vie et 91% estiment qu’elle réduit le risque d’apparition de certaines maladies chroniques

De plus, 81% sont demandeurs d’incitations et d’accompagnements personnalisés.

Enfin, les Français sont pour une prévention connectée : 43% d’entre eux utilisent une application santé/bien-être tout équipement confondu (smartphone, tablette, montre connectée).

L’accélération 3.0  attendue des pouvoirs publics ouvre  de  nouvelles perspectives dans le déploiement de nouveaux usages connectés.

La prévention des pathologies chroniques , des addictions , des multiples pathologies des étudiants et du maintien des seniors à domicile.

La prévention peut être optimisée par le  digital.

Les professionnels de santé, l’hôpital, les pouvoirs publics et mêmes certaines associations de patients cherchent depuis peu une connexion avec ce patient expert avide d’autogestion de sa propre maladie.

L’autogestion du patient  est vertueuse  et moins coûteuse, il devient enfin un acteur de sa santé et laisse enfin son profil 2.0 de spectateur assujetti à de multiples intérêts non maîtrisés médicaux ou non.

Mon agacement est à son comble en voyant le conservatisme de certaines associations de patients cherchant à tout prix à combattre la santé connectée et sa vertueuse autogestion médicale et personnalisée.

Les freins bloqués sur des certitudes clonées sur ceux des soignants tout puissants qu’ils combattent avec force, provoquent un immobilisme 2.0 datant de la période lointaine post-minitel.

Combat d’arrière- garde ou de survie future ? , quelle bonne question.

Certains professionnels de santé réfractaires à tout mouvement susceptible de modifier un micron de leur pratique médicale déjà révolue les rejoignent dans un bal masqué de tout progrès numérique.

L’hôpital doit aussi assurer sa révolution culturelle et cesser d’être une forteresse imprenable car universitaire. C’est enfin un plateau technique où la médecine ambulatoire devient un #GraalEconomique.

L’autogestion du patient expert y trouve ici toute sa définition

Nous devons enfin développer  la prévention 3.0 avec la création  d’une #TéléPrévention avec des  #Mutuelles 3.0 comme #HarmonieMutuelle avides  de prévention , d’offres de soins et de  services numériques innovants.

La  #République et la #Révolution est en marche, le patient expert et émancipé a sonné le glas d’une médecine directive, paternaliste et collective.

Dans cette #Aventure 3.0 , le pied doit être éternellement bloqué sur l’accélérateur pour se muer dans l’esprit conquérant des #Startup de la #FrenchTech éjaculatrices d’idées nouvelles et vertueuses sur la #Médecine de demain

Une pensée pour la #Turbine connectée de #MesDocteurs , un missile connecté en phase avec les usages des patients  de notre monde en  mouvement perpétuel.

Nous entrons dans l’ère de la médecine connectée prédictive, personnalisée et responsable autour du #Patient 3.0 véritable auto-gestionnaire  de sa santé.

 

Article par Dr Eric COUHET sur Connected Doctors

Leave a Reply