Fruit d’un travail de 6 mois entre professionnels de santé et du numérique, cette innovation, conçue à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, arrive sur le prometteur et très concurrentiel marché de l’e-santé. Avec à clé, de nombreuses embauches

En France, les hôpitaux et cliniques sont encore loin d’avoir réalisé leur transformation numérique. Or, ceci pourrait faciliter les échanges avec le public et le travail du personnel administratif dans ces établissements. Aujourd’hui, dans les banques et même l’administration fiscale, les relations se font de plus en plus via le Web.

Innovation d’usage

Partant de ce constat, Françoise Malafosse, qui dirige une agence Web, Comevents (18 salariés, 1,8 million d’euros de chiffre d’affaires), à Brive-la-Gaillarde, a eu l’idée de créer une plateforme numérique mettant en relation les établissements de santé et les patients. Un nouvel outil, co-construit et testé pendant six mois avec la clinique des Cèdres en Corrèze, propriété du groupe Elsan, deuxième groupe hospitalier privé français.

Une démarche, qui s’inscrit pleinement dans la stratégie nationale e-santé 2020 de l’Etat français.

5 modules, à la carte

Ce qui l’a amenée à créer une start-up, ePatient Digital Médias, implantée à la fois à Brive-la-Gaillarde et à Bordeaux, où elle dispose d’un bureau dans l’écosystème Darwin.

Concrètement, cette plateforme digitale, destinée à réaliser les démarches administratives avant une hospitalisation depuis chez soi, se décompose en cinq modules : pré-admission en ligne, parcours de soins, agenda des médecins, publication scientifique des praticiens et annuaire géolocalisé des professionnels de santé.

« Nous avons créé une plateforme qui centralise, collecte et rend accessible les informations pour le patient 24h sur 24, mais tout ceci reste dans un cadre contrôlé et validé par les médecins« , précise Françoise Malafosse. Ainsi, une fois pré-admis, le patient peut faire des demandes de rendez-vous auprès des secrétariats des médecins. Mais, c’est bien le médecin qui valide ou non le rendez-vous. « Il n’y a pas d’autres systèmes à ce jour, qui compile autant de fonctionnalités et de logiciels dans l’e-santé.

85% des utilisateurs satisfaits

Depuis la mise en place de la plateforme le 15 septembre à la clinique « Les Cèdres », plus de 24 000 visiteurs ont été enregistrés. 730 inscriptions en pré-admission ont été réalisées en ligne. Contre toute attente, 68 % des usagers sont âgés de 50 à 70 ans. 85 % des utilisateurs sont très satisfaits. « Ce système est l’avenir de la relation avec les patients », estime Isabelle Bielli-Nadeau, la directrice de la clinique. L’objectif est que 30% des flux se fassent désormais par cette plateforme.

Nombreux recrutements

Pour percer sur le marché et se développer rapidement face à une concurrence très forte, las start-up travaille actuellement sur une levée de fonds d’1 million d’euros. Son marché potentiel est immense : il concerne aussi bien les hôpitaux, CHU, que les Ehpad (Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Sa plateforme sera vendue sous forme d’abonnement mensuel.

Pour l’heure, ePatient Digital Médias, emploie 4 personnes, mais prévoit d’embaucher 30 nouveaux salariés d’ici 18 mois. Des développeurs, mais aussi des rédacteurs scientifiques et des community managers sont recherchés.

 

Article par Nicolas César sur SudOuest 

Leave a Reply